Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Découvrez l'histoire d'Echenay, petit village de Haute-Marne !

AU FEU, LES POMPIERS !!!! (vers 1950)

2 Septembre 2012 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Echenay -100 ans après...

 

vacances--2012-163.jpg

 

« En ce temps là, mon garçon, on se chauffait tous au bois ! Alors, tu pense si le feu, on en avait peur ! Dans chaque village, on avait une équipe de pompiers volontaires.

 

Quoi ?... Bah oui qu’j’en ai fait partie…

 

On faisait régulièrement des exercices et tu sais, j’étais pas le dernier, car fallait être toujours prêt ! Fallait surtout être sur qu’elle marche car tu sais, le feu, ça prévient pas !»

 

« Bah, maintenant, c’est plus pareil. Les pompiers sont à Poissons et la fontaine ne résonne plus de nos exercices. La moto-pompe est toujours là, à quelques pas, dans son local. Elle finira peut-être au musée, elle, mais moi, c’est sûr, ce s’ra au"boulevard des Allongés" vers l’église !... »

 

Lire la suite

JE ME SOUVIENS RUE DE LA FONTAINE

2 Septembre 2012 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Echenay -100 ans après...

vacances 2012 155

 

 

« Quand je suis arrivé en pétaradant, tout le monde est sorti avec précipitation !

C’est vrai que j’avais fière allure et que les Epincelois ne voyaient pas souvent d’automobile !!!  Curieux, mais interloqués, ils préféraient même leurs chevaux !

D’ailleurs, ils restaient un peu à l’écart !

 

Pourtant,  tout de suite, une petite fille est venue m’admirer !... La témérité de la jeunesse sans doute ? Et quand le photographe a voulu immortaliser ma venue, elle a immédiatement pris la pose à coté de moi !

 

Depuis, j’ai perdu la mémoire… Ca fait si longtemps… Ou suis-je maintenant ?

Dans un musée ou sous un vieux tas de ferraille ?

 

Je l’aimais bien cette petite fille mais hélas, j’ai oublié son prénom… »

 

vacances 2012 180

 

Lire la suite

EN VENANT D'AINGOULAINCOURT

2 Septembre 2012 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Echenay -100 ans après...

Le cycliste a filé depuis longtemps, faisant crisser les graviers sous les roues de son vélocipède.

 

Vers quelle destination ?  Aingoulaincourt et sa forte montée ? Vers la gare de Soulaincourt, ou il attendra sa bien-aimée à la gare ?...

 

 

vacances--2012-025.jpg

 

 

Depuis, les arbres l’attendent et une haie a poussé…

 

vacances--2012-014.jpg

Lire la suite

LE BOTTIN D'ECHENAY - 1947

2 Septembre 2012 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Echenay et le Progrès

Qui n’a pas dit : « Passe-moi le Bottin ! » en désirant l’annuaire téléphonique ?

 

En réalité, « Sébastien Bottin (1764 - 1853) est l’éditeur français d'un annuaire du commerce et de l'industrie en 1797.

  •  
    • La société Didot-Bottin perpétua son activité après sa mort en 1853.
    • Son nom reste associé à diverses marques d'annuaire spécialisé :
      • le Bottin Mondain créé par Didot-Bottin en 1903 ;
      • le Bottin Gourmand créé en 1981.
    • Le bottin signifie, par antonomase (NDLR : nom propre passé comme nom commun), dans de nombreuses régions francophones un annuaire téléphonique édité sur un support papier.

Source : Wikipédia

 

 

Le BOTTIN « véritable » de la Haute-Marne de 1947 donne quelques informations intéressantes sur le village.

Toutefois, s’agissant d’un annuaire de commerce et de l’industrie, il ne recense pas tous les détenteurs du téléphone du village mais seulement ceux qui font la vie économique du pays. 

 

ECHENAY

 

- 304 mètres d’altitude sur la rivière La Saulx, à 36 kms au Sud-est de Saint-Dizier

- Dispose d’une poste, télégraphe et téléphone

- 111 habitants (agglomération 105 habitants)

- Gare à Soulaincourt (à 3 kilomètres)

- Eglise Saint-Martin

- Electricité 110/190 volts

 

 

Maire : Rémy François

Instituteur : Lépinausse

Curé : Denot

Agriculteurs : Bontus E - Boussel A - Capitain G – François R – Louviot P – Maire André –

Seydoux A

Cafetier : Belloni S

Epicier : Bretonéche

Maréchal : Nivelet Jean

 

Château : Comte G de Pimodan

 

Téléphone : Renard ……………7      (NDLR : il s’agit certainement du médecin de Poissons)

 

Source : BOTTIN DEPARTEMENTAL 1947 – 150 éme année de parution – déposé en Mai 1947 à la bibliothèque Nationale

 

Lire la suite

CROIX ET CALVAIRES D'ECHENAY

2 Septembre 2012 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Les monuments remarquables d'Echenay

Calvaire : nom de la montagne au sommet de laquelle Jésus Christ subit le supplice de la croix. Par extension, éminence naturelle ou artificielle sur laquelle on a planté une croix pour figurer le vrai calvaire.

 

Durant le moyen-âge, pour satisfaire la dévotion du peuple fidèle, on conçut la pensée de figurer dans le voisinage des églises paroissiales des représentations de la crucifixion du Christ.  

 

Source : Dictionnaire Larousse – début XX siècle

 

Ainsi, le paysan allant aux champs, le colporteur venant vendre ses articles au village, le voyageur de passage, pouvaient se signer et garder à l’esprit la foi chrétienne.

Disposées souvent aux entrées de villages, aux carrefours importants, elles devaient aussi certainement protéger le village des dangers le menaçant.

 

 

C’est une petite promenade autour d’Echenay qui va nous faire découvrir les croix et calvaires autour du village d’Echenay :

 

 vacances 2012 216

 

Venant de Pancey,  voici une vieille croix. Jadis hors du bourg, elle est maintenant « incluse » dans celui ci, presque dans le jardin d’une maison, plusieurs pavillons récents ayant été construits à l’entrée du village.

 

 

 

 

 vacances 2012 199

 

En direction de Gillaumé mais encore dans le village, au croisement de la rue menant au château, un autre calvaire en pierre, surmonté d’une croix en métal semble indiquer la direction de la vieille demeure. Les thuyas et les deux arbres en arrière plan lui donnent une certaine solennité.

 

 

 

 

 

 vacances 2012 203       vacances 2012 051

 

Encore plus loin sur la route de Gillaumé, au carrefour de la route d’Harméville, un calvaire plus récent est consacré à la Vierge. Quelques plaques et ex-voto habillent sa façade. Jusqu’à un proche passé, une messe était célébrée en plein air au 15 aout tout à coté de celui-ci.

 

 

 

 

 

 vacances 2012 211

 

Enfin, sur l’ancien chemin de Saudron, à mi-coteau, une simple croix de bois, presque perdue dans un gros thuyas, monte la garde en direction du Nord. Peut-être remplace t-elle un  monument plus ancien aujourd’hui disparu ?

                                                    -------------------------------

 

Il faut noter que l’ensemble de ces monuments est maintenant entretenu bénévolement par quelques familles du village qui ne manquent pas de désherber et fleurir ces vieilles pierres à  la belle saison.

Lire la suite