Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Découvrez l'histoire d'Echenay, petit village de Haute-Marne !

"MON FRÈRE" - AINGOULAINCOURT - 1907

20 Septembre 2015 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Ca s'est passé près d'Echenay

Mon Frère

Ta carte nous a fait bien plaisir de recevoir de tes nouvelles. Je t’en renvoie une de la grande rue d’Echenay. Pour le moment nous nous portons bien ainsi que la famille. Le mari de Marie fait ses 28 jours à Toul au 39 Artillerie.

Mon Frère nous vous embrassons tous trois bien affectueusement.

A Morlot

La carte postale est adressée à

Monsieur Morlot Paul

Capitaine en retraite

A Bletterans – Jura

"MON FRÈRE" - AINGOULAINCOURT - 1907

Il me semblait plus facile de démarrer l’enquête par le destinataire. Un militaire, ça laisse des traces ! Bien m’en prit. Quelques clics et je découvre un Paul Morlot, décoré de la Légion d’Honneur. Il est né à Germisay (52) (tiens, tiens !) le 11 août 1853 d’Hubert Morlot et de Virginie Maranger. Les documents de la base Léonore indiquent qu’il est décédé à Bletterans - Jura le 24 mai 1929. Matches !...

Quelques mots sur Paul Morlot. Le 6 janvier 1875, il intègre le 91e RI comme soldat. Dès lors débute son ascension militaire : Il sera en Juillet 75 caporal, en Avril 1876 sergent-fourrier, en Décembre 1876 sergent, en Novembre 1878, sergent-major et en Juin 1881, adjudant.

Ayant montré des dispositions pour la vie militaire, il entre le 21 avril 1884 à l’école militaire d’infanterie et en sort sous-lieutenant l’année suivante. Le 44e RI lui ouvre alors ses portes en 1885 et il devient sous-lieutenant Porte-Drapeau en 1888.

1889 le voit passer Lieutenant de ce même régiment avant d’être nommé Capitaine au 10e RI en 1896.

Mais c’est le 18 mai 1899 que Paul est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur.

Source: Base Léonore

Source: Base Léonore

Bref, de quoi attiser la fierté de son frère A. Morlot.

Mais où peut bien être ce frère épistolier ?

Je cherche un village nommé Aing, Ding, Fing mais ne trouve rien. Un peu de découragement… Puis, d’un seul coup, vient l’éclair ! Aing, ce doit être Aingoulaincourt, village à deux kilomètres d’Echenay. Un petit tour virtuel aux AD de Haute-Marne et…. Matches !!!

Source: AD52 - Recensement Aingoulaincourt - 1906

Source: AD52 - Recensement Aingoulaincourt - 1906

Ainsi A. Morlot se prénomme Auguste et est cultivateur. La tâche n’est pas moins noble. Il est bien le frère de Paul et est né le 4 mai 1849. Peut-être aurait-il aimé être militaire lui aussi avec ce second prénom, Napoléon !

Je ne sais pas qui sont Marie et « le mari de Marie » mais les 28 jours dont il est question sont la période d’exercices que doit effectuer chaque réserviste pour être en règle du point de vue militaire. Il est bien possible que Marie soit sa fille et qui aurait quitté la maison familiale comme le montre le recensement de 1906. Mais ?

Voilà. Je crois bien que la carte postale de m’apprendra plus rien mais ce fut un plaisir.

Comme toujours…

Sources:

AD52

Base Léonore

Site Combattant.14-18

Lire la suite

DERNIER ÉTÉ POUR MARIE LOUISE AVANT LE MARIAGE - ECHENAY 1910

19 Septembre 2015 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Faits Divers à Echenay

CP ancienne avec tampon 15 Août 1910

CP ancienne avec tampon 15 Août 1910

Château d’Echenay

Haute-Marne

Chérie,

L’autre jour ayant l’auto, nous pensions aller te voir à Viry, mais on m’a dit que tu étais à Munich.

J’espère que tu fais un bon et beau voyage. Ecris moi si tu as le temps. Je suis à la campagne chez mon oncle de Pimodan.

Mille baisers. Maggy

Le courrier est adressé à

Mademoiselle d’Adda Salvatera

57 Avenue Montaigne Hotel Vierjahreszeiten

Paris Maximilianstrasse

Munich Allemagne

Cette carte postale, bien conservée, était pour moi une invitation trop forte pour que j’y résiste. Il me faut chercher !

Le « chez mon oncle de Pimodan » laisse évidemment penser qu’il s’agit d’une nièce de Gabriel de Pimodan. La recherche est rapide. Le frère de Gabriel, Claude Emmanuel de Pimodan, a eu six enfants dont une fille Marguerite qui doit donc être la signataire « Maggy ».

Marguerite « Maggy », ou plutôt Marguerite Léontine Emma Alix Marie comme il convient de la prénommer, est née le 29 avril 1889. Elle a donc 21 ans quand elle écrit cette carte à son amie.

La tâche n’a pas été compliquée à résoudre mais il reste la destinataire. Nous sommes dans le Paris mondain de ce début de XXeme siècle et je ne suis pas inquiet. Quelques clics et voilà :

Bottin-Mondain - 1808

Bottin-Mondain - 1808

Mlle d’Adda Salvaterra vit bien au 57 de l’Avenue Montaigne à Paris avec sa mère, Mary Hooper et son beau-père, le Comte Horace de Choiseul.

Marie-Louise d’Adda Salvaterra est née le 3 juin 1889 à Paris, de Paolo Carlo d’Adda Salvaterra et de Mary Hooper. Ses parents s’étaient mariés lors d’une cérémonie que le journal Gil Blas du 9 février 1888 qualifiait de « very select ». Comme témoins, pour le marié, l'Ambassadeur d'Italie M. Ménabréa, pour la mariée, Mr Mac-Lane, Ministre des Etats-Unis... Le Figaro du 31 décembre 1887 présentait Mary Hooper comme « l’une des plus charmantes jeunes filles de la colonie Américaine de Paris ». Hélas, le père de Marie Louise décède le 21 décembre 1889. Sa mère se remariera le 25 mai 1906 avec Horace de Choiseul.

Pour sa part, Marie-Louise d’Adda Salvaterra se mariera en 1911 avec Marie "Jacques" Jean Philibert THOMAS de PANGE.

Marguerite assista-t-elle au mariage de son amie ?...

Dix ans après avoir envoyé cette carte postale, Maggy convole à son tour.

Journal Le Gaulois – Jeudi 22 Avril 1920

Journal Le Gaulois – Jeudi 22 Avril 1920

Là encore, les amies d’antan sont-elles réunies ?

J’aurais pu en rester là mais je veux encore découvrir une ou deux choses…

Quel est donc ce Viry dont parle Maggy ?

Il s’agit de Viry-Châtillon où les Choiseul ont un pavillon, d’ailleurs nommé Pavillon de Choiseul, et dont une rue se nomme encore rue Horace de Choiseul.

DERNIER ÉTÉ POUR MARIE LOUISE AVANT LE MARIAGE - ECHENAY 1910

Reste l’hôtel de Munich…

Eh bien, il existe encore. En voici une photographie.

Hotel Vier Jahreszeiten - Munich - Allemagne

Hotel Vier Jahreszeiten - Munich - Allemagne

Marguerite de Rarecourt décédera en 1945 et Marie Louise d’Adda Salvaterra en 1977.

J’ai un regret...

Je n’ai pas pu retrouver l’auto !

Sources :

Gallica

Généanet

Delcampe

Lire la suite