Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découvrez l'histoire d'Echenay, petit village de Haute-Marne !

TELEGRAPHES - 1882

10 Novembre 2011 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Echenay et le Progrès

1882 - Echenay découvre le télégraphe qui permet de communiquer plus facilement.

 

 

Les gares de Andilly et Merrey ont été ouvertes a la télégraphie privée. La gare d'Eclaron a cessé de participer à ce service et le bureau de poste de cette commune a été ouvert au service télégraphique, le 10 mai 1882.

Les travaux de construction d'une ligne télégraphique destinée à relier Dancevoir à Chaumont, sont en cours d'exécution, et le service télégraphique fonctionnera à Dancevoir à partir du 10 juillet prochain.

 

Les études sont terminées pour la création de bureaux télégraphiques à Biesles, Echenay, Curel et Fresnes-sur-Apance et elles se poursuivent pour donner satisfaction aux communes

de Graffigny-Chemin et Bussières-les-Belmont qui ont également demandé à être pourvues de bureaux télégraphiques.

 

Des appareils imprimeurs, à transmission rapide (système Hughes), ont été installés au bureau de Chaumont pour l'échange des télégrammes avec Paris.

Les communes du département qui reçoivent quotidiennement les dépêches météorologiques et agricoles, sont au nombre de 16, savoir :

 

Abonnement annuel.

Bourbonne-les-Bains, Brousseval, Chateauvillain, Chaumont, Doulaincourt, Fayl-Billot, Joinville, Langres, Saint-Dizier, Roches-Bettaincourt et Vassy.

 

Abonnement semi-annuel, du 1er mai au 31 octobre.

La Ferté-sur-Amance_, Hortes, Juzennecourt, Longeau et Montiérender.

 

 

Source: Seances du conseil general  1e session ordinaire 1882-1883

 

                                         ------------------------------------------------------- 

Puis:

 

Des bureaux télégraphiques municipaux ont été ouverts dans le courant de l'année 1882, à Biesles, Dancevoir, Echenay et Fresnes-sur-Apance.

Le transfert du télégraphe à la poste a été effectué à Manois et à Vignory.

En vue de compléter le réseau départemental, l'administration a fait procéder aux études préliminaires pour déterminer les conditions d'établissement du télégraphe dans les communes qui sont pourvues d'un bureau de poste et qui n'ont pas à leur disposition une gare de chemin de fer ouverte à la télégraphie privée.

 

Ce travail est communiqué à M. le Préfet pour être soumis à l'examen du Conseil général.

Le service quotidien des avertissements météorologiques agricoles donnés par le télégraphe continue à fonctionner avec régularité.

Les communes qui reçoivent la dépêche météorologique agricole sont :

 

Abonnement annuel. — Bourbonne, Brousseval, Châteauvillain, Chaumont, Doulaincourt, Fayl-Billot, Joinville, Langres, Roches-sur-Rognon, Saint-Dizier, Wassy.

Abonnement semi-annuel. — Laferté-sur-Amance, Hortes, Juzennecourt, Longeau, Montiérender.

 

Sources : Conseil Général - Rapport du Préfet et Procès Verbaux du Conseil Général –

                        Session ordinaire d’Aout 1883

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article