Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découvrez l'histoire d'Echenay, petit village de Haute-Marne !

EMMA DE COURONNEL AUX BAINS - 1861 / 1866

5 Mai 2013 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Emma de Couronnel

Nous savions déjà que les Pimodan (pardonnez ce raccourci de langage) ne passaient que quelques mois par an à Echenay, partageant essentiellement leur temps entre notre village et Paris. Mais il leur arrivait aussi (souvent !) de voyager. 

Ainsi, j’ai retrouvé la trace de fréquents séjours d’Emma de Couronnel aux bains d’Aix-les-Bains (au moins entre 1861 et 1866) ou elle semble se rendre régulièrement chaque année en juin, accompagnée de ses fils. Elle y trouvait, je pense, détente et soins, essayant vraisemblablement d’oublier le deuil qui l’avait frappé peu auparavant.

aix-les-bains.jpg

 

 « Le thermalisme connaitra un engouement exceptionnel au XIX siècle, porté par la vague du romantisme. Pour des raisons de facilité d'accès, les stations se développeront d'abord à proximité immédiate ou à l'intérieur des grandes villes. Très rapidement, l'extension rapide des liaisons ferroviaires rendra accessibles les stations isolées pour les parisiens et les étrangers. La croissance de la fréquentation s'emballera, et l'on passera de 22 000 curistes en 1822 à 120 000 en 1855. »

Source : extraits de Wikipédia

Voici quelques extraits de coupures de presse de différents journaux locaux :

 Journal « Courrier des Alpes » du 26 juin 1861

Le total des étrangers venus aux bains d'Aix jusqu'au 22 juin s'élève à 1,222. La 17e liste, que nous avons sous les yeux, contient 64 noms, parmi lesquels nous voyons figurer celui de Mme la marquise de Pimodan, née de Couronnel, veuve de l'illustre et infortuné général mort au service du Souverain Pontife ; Mme de Pimodan est accompagnée de ses deux fils.

 Journal « Courrier des Alpes » du 11 juin 1863

Arrivées d’étrangers du 6 au 9 juin

Le Courrier de Savoie n'ayant pu hier publier la liste des étrangers venus aux bains d'Aix, nous avons consenti à l'insérer aujourd'hui en raison de la faveur dont l'administration de ce journal a bien voulu nous faire jouir en l'adressant à tous nos abonnés pendant la durée du concours régional.

Parmi les noms figurant dans cette liste, on remarquera celui de la veuve de l'illustre et infortuné marquis de Pimodan, mort à Castelfidardo en défendant la plus sainte des causes ;

Mme de Pimodan née Emma de Couronnel, rentière, est accompagnée de ses deux fils, d’un valet et de deux femmes de chambre.

 « Le journal de l’Ain » du 8 juin 1866

 Le nombre des étrangers arrivés aux eaux d'Aix jusqu'à ce jour dépasse le chiffre de 800. Nous remarquons dans les dernières listes M. Harent, membre du Conseil général de l'Ain, M. Pinier, maire de Gex, Mme la marquise de Pimodan et ses deux fils ainsi que plusieurs familles d'Angleterre et des Etats-Unis.

« Le journal de la Savoie » du 10 juin 1866

Les 5eme et 6eme listes des étrangers venus à Aix-Ies-Bains, pour la saison thermale de 1866, en portent le nombre à 940. Quoique les pluies trop fréquentes, que nous avons eues jusqu'ici, aient nui à la beauté de la saison, le chiffre des baigneurs que nous venons d'indiquer prouve en faveur des efforts constants de la ville d'Aix et de ses habitants, pour se rendre toujours plus agréables aux étrangers que les beautés locales, les soins hydrothérapiques savamment administrés et l'urbanité naturelle des habitants y attirent en nombre annuellement croissant.

Entre les noms des personnes de distinction qui sont venues aux bains d'Aix, outre ceux que nous avons fait connaître d'après la liste du 26 avril au 3 mai, les 5eme et 6eme listes qui vont du 31 mai au 9 juin, nous apportent encore les suivants :

Sir Henry Lillon Buhver, membre du Conseil privé de S. M. Britannique, grand'croix de l'ordre du Bain; Mme la comtesse et M. le comte Ciglié Capris et leur famille, de Turin ; M. Raboin, de Paris, directeur des lignes télégraphiques; Mme la comtesse et M. le comte de Puységur; Mme la marquise de Pimodan et ses fils ; ceux de cinq docteurs, parmi lesquels M. Armand Rey, professeur à l'Académie impériale de Grenoble, etc.

L'Angleterre et l'Ecosse, comme nous le signalions dans notre numéro du 8 mai dernier, continuent à fournir le contingent le plus nombreux des baigneurs étrangers à l'Empire arrivés à Aix. L'Italie, la Russie, l'Amérique, l'Allemagne, la Suisse et les Pays-Bas sont aussi honorablement représentés, de même que la plus grande partie des départements français.

Les dernières réductions de prix apportées dans le tarif des Bains, les améliorations constantes exécutées soit par la municipalité, soit par les particuliers pour se conformer aux besoins qu'ils ont à satisfaire, l'appui surtout que leur prête le gouvernement, avec l'aide de ses bienveillants intermédiaires, tout nous invite à croire à la prospérité croissante des saisons thermales d'Aix.

Nous tiendrons nos lecteurs au courant de la statistique des arrivages d'étrangers dans cette ville, parce que c'est là une question de prospérité pour notre département, et non pas seulement pour la localité où ils se réunissent.

Source : Mémoire  et  Actualité en Rhône-Alpes

 

Gabriel de Pimodan  fortifiera peut-être à Aix-les-Bains son gout pour la poésie, en marchant sur les traces de Lamartine ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article