Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Découvrez l'histoire d'Echenay, petit village de Haute-Marne !

CREATION D’UNE LIGNE D’AUTOBUS DE JOINVILLE A MONTIERS SUR SAULX - 1924

10 Novembre 2011 , Rédigé par Petite et Grande Histoire d'Echenay Publié dans #Transports et Moyens de communicaion

48565721_p.jpgCONSEIL GENERAL - SESSIONS ORDINAIRES DE MAI 1924

 

Services publics de transports automobiles

Création d'une ligne d'autobus de Joinville à Montiers-sur-Saulx.

 

 

 

 

                                                                                                            Bus Renault - 1924        

 

 

 

Par lettre du 24 avril 1924, les Etablissements Mousset, à Longwy-le-Bas (Meurthe-et-Moselle) m'ont informé qu'ils sont disposés à assurer pendant six ans au moins, un service public automobile pour voyageurs et marchandises, entre Joinville et Montiers-sur- Saulx.

Cette ligne aurait été demandée par les populations des communes à desservir" : Joinville, Montreuil-sur-Thonnance, Aingoulaincourt, Echenay, Pàncey, Effincourt, Paroy et Montiers-sur-Saulx qui, à l'exception de Joinville, ont déjà toutes voté une subvention pour la dite ligne d'Autobus.

Mr l'Ingénieur en Chef du Contrôle de la Haute-Marne est d'avis qu'étant donné la très faible longueur dans la Meuse (1 k. 500 sur une longueur totale de 21 k. 500 environ), les deux départements doivent se mettre d'accord pour que le Département de la Haute-Marne passe un contrat unique avec l'exploitant et que le service du contrôle de ce département exerce ses fonctions sur toute la ligne sous l'autorité du Préfet.

 

Cette entente se ferait au cous d'une conférence tenue entre deux Commissions spéciales nommées : l'une par le Conseil Général de la Meuse, et l’autre, par le Conseil Général de Ia Haute Marne .

 

La tâche de ces deux Commissions porterait sur les points suivants :

- Fixation de la consistance du service et de la capacité des voitures :

- Taux de la subvention totale annuelle ;

- Répartition de cette subvention entre l'Etat, les deux Départements et les Communes ;

- Rédaction du cahier des charges de l'Entreprise.

 

Si le service est quotidien, il peut avoir lieu comme le proposent les établissements Mousset, à raison de :

- Soit un aller et retour par jour ;

- Soit un aller et retour par jour pendant 5 jours de la semaine et deux aller et retour par jour pour les deux autres jours ;

- Soit deux aller et retour par jour.

 

Cette ligne aura 20 km en Haute-Marne et l k.500 dans la Meuse et la subvention annuelle totale correspondant, à chaque département serait :

 

1° cas : Haute-Marne   23.000 »   Meuse 1.725 »

2° —                       25.000 »          1.875 »

3'°—                        29.000 »          2.175 »

 

La subvention de l'Etat étant de 61 % pour le Département de la Haute-Marne, si on prend la proportion de 3 à 1 pour les subventions départementales proprement dites et communales, elles seraient pour la Haute-Marne de :

 

1° cas : : département  6.727 50    communes  2.242 50

2° cas                     7.31250                  2.437 50

3° cas                      8.482 50                   2.827 50

 

Dans ces conditions, et, conformément aux propositions de M. l'Ingénieur en Chef du Contrôle dont vous trouverez le rapport au dossier, je vous prie d'examiner ce projet de création de ligne et de vouloir bien :

 

1° Décider si la demande d'établissement du service d'Autobus dont il s'agit doit ou non être prise en considération et donner lieu à une subvention de l'Etat, du département et des communes ;

2° Dans l'affirmative, désigner un ou plusieurs des membres du Conseil Général pour constituer avec les membres également désignés par l'Assemblée départementale voisine, une Commission spéciale interdépartementale, chargée de la mise au point de la question ;

 

3° Décider en principe, qu'étant donné la faible longueur de ligne située dans la Meuse, en accord entre les deux départements sera cherché sur la base d'un contrat unique passé avec l'entrepreneur par le département de la Haute-Marne, sauf à ce dernier à recevoir, d'une part, la totalité de la subvention de l'Etat et,  d'autre part, les subventions du département de la Meuse et de la commune meusienne de Montier-sur-Saulx.

 

Sources : Procès verbaux des séances du conseil général de la Haute Marne 1924

 

 

Echenay a-t'il eu son service de bus vers Joinville? Peut-etre que certains "Anciens" s'en souviennent!

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article