Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Découvrez l'histoire d'Echenay, petit village de Haute-Marne !

Ce blog retrace la petite et la grande histoire d'Echenay Haute-Marne sous forme de petits articles, au fil de mes recherches et découvertes généalogiques.

MEFIEZ VOUS DES CHEVAUX DE TRAIT - ECHENAY 1903 & 1929

Publié le 27 Juillet 2021 par Petite et Grande Histoire d'Echenay in Faits Divers à Echenay

Journal Le Petit Troyen - 14 septembre 1903

Journal Le Petit Troyen - 14 septembre 1903

Je prends toujours un certain plaisir à « habiller » les personnages plus ou moins anonymes découverts au gré d’anciens articles de presse.

Ce Monsieur Bouton Fils, Marie Eugène Herman de son prénom, naquit le 13 janvier 1883 à Aingoulaincourt (52).

Fils de Vital Bouton (° Ribeaucourt (55)) et de Julie Hortense Massonnet (° Echenay), c’est donc par sa mère qu’il était le neveu de Bernard Guilllaume qui avait épousé une autre des filles Massonnet et à qui il va donner un coup de main à Echenay.

En 1901, Herman s’engage à la mairie de Poissons (52) pour 4 ans au 39eme régiment d’artillerie basé à Toul où, de 2eme canonnier conducteur, il est promu ensuite 1er canonnier conducteur puis brigadier, ce qui lui vaut certainement le qualificatif de « sous-officier » que lui attribue « le Petit Troyen » dans cet article.

Il est donc clair que malgré l’habitude des chevaux de traction acquise au 39eme RA, un moment d’inattention aura suffi pour qu’il se fasse happer le pied assez violemment. Fort heureusement, il sera bien soigné par le Docteur Plique de Poissons et le Docteur Pertat de Joinville.

Quelques années plus tard, devenu cultivateur, il se mariera avec Marie Blanche Laurent au village voisin de Sailly (52) le 8 juin 1912 où il s’était installé.

La déclaration de guerre d’Aout 1914 le verra rappelé au même régiment et sans doute peut-on y voir la preuve qu’il n’avait gardé aucune séquelle de cet accident. Parti au front jeune marié, la guerre l’épargnera et il y gagnera même un galon puisqu’il sera promu maréchal des logis le 15 avril 1916.

Si l’on en croit un arbre de Généanet, il décédera le 18 décembre 1990 à Sailly à l’âge de 107 ans.

Journal Le Bien du peuple de Bourgogne - 21 juillet 1929

Journal Le Bien du peuple de Bourgogne - 21 juillet 1929

26 ans plus tard, c’est encore un cheval utilisé aux travaux agricoles qui sera à l’origine du drame qui frappera la famille Guillaume. Parti chercher une voiture de foin, c’est cette fois-ci le tonton Guillaume qui sera victime d’un accident bien plus lourd de conséquences…

J’ai déjà eu l’occasion par le passé de m’intéresser à cette famille d’Echenay puisque l’union Guillaume – Massonnet sera à l’origine de nombreux descendants comme l’indique l’article de presse.
Pour en savoir plus, cliquez sur les liens joints ci-dessous.

A l’heure de la mécanisation à outrance et des multiples systèmes de sécurité équipant nos appareils, ces deux faits divers nous rappellent combien l’usage des chevaux pouvait être dangereux au quotidien…

 

Sources :

Retronews

AD 52 et 88

Geneanet Rose Marie Begel

Commenter cet article